incrustation


incrustation

incrustation [ ɛ̃krystasjɔ̃ ] n. f.
• 1553; lat. incrustatio
1Action d'incruster; manière dont un objet, une surface est incrustée. Décoration faite par incrustation. Incrustation d'émail sur argent. 2. nielle.
(Surtout au plur.) Élément incrusté dans un objet, sur une surface. Colonne de marbre blanc avec incrustations de lapis. Par anal. Un déshabillé de soie à incrustations de dentelle.
2(1749) Sc. et techn. Enduit pierreux naturel déposé par des matières salines soit autour des corps ayant séjourné dans des eaux calcaires ( pétrification), soit contre les parois des chaudières à vapeur ( dépôt, tartre). Empêcher l'incrustation par l'emploi de désincrustants.
3Audiovis. Insertion, par un procédé électronique, dans une image de télévision, d'une autre image à l'intérieur d'un contour déterminé.

incrustation nom féminin (latin incrustatio, -onis) Procédé décoratif qui consiste à ménager dans un matériau (bois, métal, pierre, etc.) une série de cavités ou cuvettes afin d'y fixer des petites pièces d'un second matériau (ou de plusieurs matériaux) de nature différente (bois, métal, ivoire, nacre, pierre dure, porcelaine…). [Exemples : damasquinage ; plateaux de table italiens incrustés de pierres dures (tarsia) ; etc.] Dépôt solide qui se forme sur les parois intérieures des conduites, des chaudières, etc., dans lesquelles circule, ou bout, une eau contenant certains sels. Motif de broderie, de dentelle, etc., appliqué sur un tissu dont la partie située sous le motif sera découpée. Action par laquelle un objet est recouvert par une croûte de matière minérale (calcaire ou silice) qui y adhère fortement ; croûte minérale ainsi déposée. Synonyme de inlay. Insertion, par un procédé électronique, d'une image électronique dans une autre ; image ainsi insérée. ● incrustation (synonymes) nom féminin (latin incrustatio, -onis) Dépôt solide qui se forme sur les parois intérieures des...
Synonymes :
Synonymes :

incrustation
n. f.
d1./d Action d'incruster.
|| Ornement incrusté. Incrustations d'or.
d2./d GEOL Couche pierreuse qui se dépose sur les objets ayant séjourné dans une eau calcaire.
Objet ainsi incrusté.
d3./d AUDIOV Apparition sur une image télévisée d'une image d'un autre programme occupant une partie de l'écran.

⇒INCRUSTATION, subst. fém.
A. — [Correspond à incruster A 1 et 2]
1. Au sing. Action d'incruster; procédé technique de décoration des objets au moyen de fragments insérés dans un dessin préparé en creux. La marqueterie et l'incrustation utilisent les dessins géométriques où carrés, losanges, rectangles , cercles, ellipses se combinent à l'infini pour faire jouer les colorations diverses des bois employés (VIAUX, Meuble Fr., 1962, p. 148).
2. P. méton., au sing. ou au plur.
a) Élément décoratif. Leurs armes étaient également remarquables par les ciselures et les incrustations d'argent dont elles étaient ornées (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 89). Ma sœur a déclaré qu'elle a un beau mobilier : un lit à incrustations d'ivoire dont l'ivoire serait tombé (JACOB, Cornet dés, 1923, p. 42).
b) ODONTOLOGIE. ,,Bloc en métal ou en céramique destiné à obturer une cavité`` (VIGNAUD 1973).
3. P. anal., BRODERIE, le plus souvent au plur. Incrustations de dentelle. Motif de dentelle que l'on fixe par une broderie dans une étoffe laquelle est ensuite découpée suivant les contours du motif. Ce déshabillé crème, sous lequel on apercevait la chemise de nuit avec ses incrustations de dentelle (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 365).
B. — [Correspond à incruster A 3] MINÉR. et TECHNOL. Technique par laquelle un corps, un objet est recouvert d'un dépôt de matières minérales; p. méton., dépôt pierreux. Patine artificielle du métal (par le moyen de l'incrustation galvanique) (GRANDJEAN, Orfèvr. XIXe s., 1962, p. 74) :
Nous avons rencontré des silex (...) et quantité de matières volcaniques, qui contenaient (...) beaucoup de cristallisations assez belles, et d'incrustations qu'on rencontre fréquemment dans les laves des volcans éteints.
Voy. La Pérouse, t. 3, 1797, p. 106.
P. anal.
PATHOL. Dépôt calcaire qui se développe dans un tissu organique ou à sa surface. À la longue le jeu de l'articulation est compromis (...) par l'effet des (...) rétractions et incrustations capsulaires (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 19).
♦ Gén. au plur. Dépôt solide tapissant les parois de récipients ou de canalisations ayant contenu des eaux chargées de certains sels minéraux. Les carbonates de chaux et de magnésie et le sulfate de chaux provoquent des incrustations [dans les tôles des générateurs de vapeur] (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 33).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1553 « ornement incrusté » (J. MARTIN, trad. d'ALBERTI, Archit., 107a ds Rom. Forsch. t. 32, p. 85); b) 1690 « action de rehausser d'ornements qui entrent dans la surface entaillée » (FUR.); 2. a) 1600 vétér. « plaque qui recouvre les extrémités des cornes des jeunes bœufs » (OL. DE SERRES, Théâtre d'agriculture, p. 296); b) 1747 méd. « formation des croûtes sur une plaie » (R. JAMES, Dictionnaire univ. de médecine, trad. Diderot, Eidous et Toussaint, s.v. incrustatio); 3. 1749 « enduit pierreux naturel » (BUFFON, Œuvres philosophiques, p. 93, P.U.F. ds QUEM. DDL t. 15). Empr. au b. lat. incrustatio « revêtement [de marbre] », dér. de incrustare (incruster); cf. le m. fr. incrustature « incrustation » (1547, J. MARTIN, trad. de VITRUVE, Archit., 103 r°) qui semble avoir été très rapidement remplacé par incrustation. Fréq. abs. littér. : 36.

incrustation [ɛ̃kʀystɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1553; bas lat. incrustatio « revêtement (de marbre) », du supin du lat. class. incrustare. → Incruster.
1 Action d'incruster; manière dont un objet, une surface est incrustée. || La marqueterie, la mosaïque se font par incrustation. || Incrustation d'émail sur argent. Nielle. || Techniques d'incrustation. Azziminia, damasquinage.
(Une, des incrustations). Élément incrusté dans un objet, sur une surface (surtout au plur.). || Objet, poignard, meuble orné d'incrustations. || Colonne de marbre blanc avec incrustations de lapis, de turquoise (→ Grille, cit. 9).Par anal. || Un déshabillé de soie avec incrustations de dentelle. || Broderie d'incrustation.
1 C'est une basilique du XIe siècle de style toscan, toute en marbre blanc avec des incrustations noires et de couleur.
Maupassant, la Vie errante, La côte italienne.
2 (1749). Sc. et techn. Dépôt d'un enduit pierreux naturel déposé par des matières salines soit autour des corps ayant séjourné dans des eaux calcaires ( Pétrification), soit contre les parois des chaudières à vapeur ( Dépôt, tartre); (1752; au plur., à propos d'appareils, 1873) cet enduit. || Empêcher les incrustations d'un générateur par l'emploi de désincrustants.
2 Lorsque l'eau chargée de ces particules calcaires, vitreuses ou métalliques, ne les a pas réduites en molécules assez ténues pour pénétrer dans l'intérieur des corps organisés, elles ne peuvent que s'attacher à leur surface, et les envelopper d'une incrustation plus ou moins épaisse (…)
Buffon, Hist. nat. des minéraux, Pétrifications et fossiles.
3 (D. i. — XXe —; vétér., 1600, « plaque sur les cornes du jeune bœuf »; méd., 1747, « formation d'une croûte sur une plaie »). Chir. dent. Bloc (en céramique ou métal coulé) destiné à l'obturation d'une cavité dentaire. Inlay; onlay. || L'incrustation est préparée en laboratoire d'après une empreinte de la cavité à obturer.
4 Audiovisuel. Insertion, par un procédé électronique, dans une image de télévision, d'une autre image à l'intérieur d'un contour déterminé. || Image qui vient en incrustation dans une autre. || « Un moniteur disposé en plein centre de la scène diffuse des moments marquants du film, rapidement soumis à de délicats supplices : ralentis, effractions dans l'image, remplacement par une autre, incrustation, neige et dessins » (le Monde, 14 déc. 1999, p. 33).Image ainsi insérée dans une autre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Incrustation — In crus*ta tion, n. [L. incrustatio: cf. F. incrustation. See {Incrust}.] [1913 Webster] 1. The act of incrusting, or the state of being incrusted. [1913 Webster] 2. A crust or hard coating of anything upon or within a body, as a deposit of lime …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incrustation — INCRUSTATION: Ne se dit qu en parlant de la nacre …   Dictionnaire des idées reçues

  • incrustation — (n.) also encrustation, 1640s, from L.L. incrustationem (nom. incrustatio) a covering with crust, noun of action from pp. stem of incrustare …   Etymology dictionary

  • incrustation — Incrustation. s. f. v. Application de quelque piece de marbre, de jaspe &c. contre une muraille pour l orner …   Dictionnaire de l'Académie française

  • incrustation — (in kru sta sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Action d incruster ; le résultat de cette action. Les mosaïques se font par incrustation. •   Le palais du roi Mausole à Halicarnasse est la plus ancienne maison où il paraisse qu on ait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INCRUSTATION — s. f. Action d incruster, ou Le résultat de cette action. Les mosaïques, les tables de pierres fines de Florence, se font par incrustation. Une belle incrustation. Les ouvrages de marqueterie sont des incrustations. Un meuble orné d incrustations …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Incrustation — Un personnage devant un fond bleu et le résultat final après incrustation L incrustation est un effet spécial de cinéma consistant à intégrer dans une même image des objets filmés séparément. Technique Avec un film chimique (pellicule de cinéma) …   Wikipédia en Français

  • INCRUSTATION — n. f. Action d’incruster ou Résultat de cette action. Les mosaïques, les tables de pierres fines de Florence se font par incrustation. Une belle incrustation. Les ouvrages de marqueterie sont des incrustations. Un meuble orné d’incrustations. Les …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • incrustation —    Also called masonry, incrustation is a style of classical Roman wall decoration in which the wall was divided into bright, polychrome panels of solid colors with occasional, schematically rendered textural contrasts, often veined in imitation… …   Glossary of Art Terms

  • incrustation — also encrustation noun Etymology: Latin incrustation , incrustatio, from incrustare to encrust Date: 1644 1. a. a crust or hard coating b. a growth or accumulation (as of habits, opinions, or customs) resembling a crust 2. the act of encrusting ; …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.